GUILLAUME Ier RÉCUPÈRE LE GRAND-DUCHÉ

   
  

GUILLAUME Ier RÉCUPÈRE LE GRAND-DUCHÉ.

Mécontent de ne pas obtenir plus, Guillaume Ier refuse dans un ultime sursaut le traité de 1831, mais s'engage à ne pas reprendre les hostilités. La Belgique continue à administrer la totalité du grand-duché à l'exception de sa capitale et de ses environs immédiats. En 1838, Guillaume change enfin d'avis. Et c'est au tour des Belges de tenter l'impossible.
Depuis 1830, le grand-duché leur appartient. Ses députés siègent au Parlement de Bruxelles. Des pétitions en faveur de la Belgique affluent de tous les villages de la Moselle, de l'Alzette et de la Sûre. N'est-ce pas suffisant pour lui laisser ?
Rien n'y fera. Devant la fermeté des grandes puissances, La Belgique est contrainte de s'incliner. Après un émouvant débat à la Chambre des députés et au Sénat, un ultime traité signé par toutes les parties à Londres, le 19 avril 1839, consacre l'inexorable déchirement.
"Nous ne vous disons pas un éternel adieu", telle sera la seule consolation lancée par Bruxelles aux grand-ducaux. Dans le Luxembourg belge, on est soulagé d'avoir tiré le bon lot et on plaint les "frères séparés" dont l'avenir paraît bien aléatoire. Le grand-duché n'est plus qu'une annexe éloignée de la Hollande dont l'intérêt n'est pas évident. Seuls pour la première fois de leur histoire, réduits à leurs propres moyens, ses habitants prendront rapidement goût à l'indépendance. Mir wellen bleiwe wat mir sin (Nous voulons rester ce que nous sommes), deviendra leur devise à partir de 1859. Trente ans plus tard, l'union personnelle entre les Pays-Bas et le grand-duché prend fin. Une nouvelle dynastie, celle des Naussau-Weilbourg, hérite du petit pays devenu une nation à part entière.

 
  

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×